Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 12:43
Bonjour,

Ce soir, l'idée est de regarder de 2 manières différente un même paysage. Tant qu'à faire, autant choisir un point de vue agréable. Pour ceux qui n'auraient jamais vu le Cap Fréhel, ... , Dommage !!!

La première représentation est une huile très classique faite sur une planche de bois :


Pourquoi le bois ?
C'est simple, j'ai tendance à travailler l'huile comme de la gouache, c'est à dire très diluée. Cela se voit bien dans le ciel et la mer. Le bois a ce grand avantage qu'il boit la peinture à une telle vitesse que cela m'oblige à en mettre des tartines. Cela devient alors une vraie peinture à l'huile !!! L'incompétence a parfois des avantages !!!

A part cela, cette huile illustre bien qu'il faut toujours amplifier les contrastes. Ici, sans l'ombre à droite, toute la lande orangée et la falaise au second plan auraient parue relativement fade.
Autre principe de base : prendre une couleur dominante, ici le orange, et finir, en minoritaire (en surface et/ou en intensité) avec son complémentaire, ici le bleu, très froid d'ailleur, ce qui fait encore ressortir le orange.

Bref nous avons une huile classique et pas désagréable.

La suite maintenant : il s'agit du même paysage au pastel gras :


Le point de départ de ce pastel est :
Partir d'un ciel rose et f aire ce que je veux.

Eh bien vous en pensez ce que voulez, moi j'aime.

Je vous laisse comparer ...

Sur cette conclusion je vous dis bonsoir ...
Repost 0
Published by xavier2649 - dans Paysages
commenter cet article
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 22:19
Bonsoir,

Je viens de repenser que je voulais faire un 1er article sur LE coin que je préfère :
La Rade de Brest.

Ce soir, ce sera plus précisément la rivière du Faou où j'ai passé ma jeunesse. Commençant à maîtriser la gouache, j'ai voulu faire l'exercice de représenter le même paysage à deux saisons opposées.

Voilà l'été :


Là je crois que c'est l'un des moments uniques que l'on vit lorsque l'on peint tranquillement. En Bretagne le vent souffle toujours un peu. C'est ce qui donne ces ciels très déchirés. C'est presque ce qui est le plus drôle à représenter sur le vif : ils vont plus vites que la peinture. Il faut donc créer son propre ciel.

Juste en commentaire, comme pour la mer, il y a une règle simple à respecter pour représenter un ciel comme celui là :
Le premier nuage, celui qui est le plus proche, doit occuper entre le tiers et la moitiée du ciel
Le second rideau de nuage occupe un autre tiers
L'ensemble des autres nuages, jusqu'à l'horizon occupe la dernière bande collée à l'horizon.
Cette règle permet de créer la profondeur du paysage.

Après l'été, voici l'hiver :


Là, j'avoue, dans le fond c'est une ambiance que je préfère. Le petit problème, c'est qu'il faut aller un peu vite parceque là c'est plein ouest, donc ç'a caille. Dans ce genre de paysage ce qui compte le plus c'est la profondeur créée avec les enchaînement de colline dans le fond. La profondeur est amenée par la première presqu'île très contrastée par rapport à l'Ar plan. L'arrière plan est en plus estompé en virant légèrement vers le bleu pâle. Les algues en orange sont particulièrement agréables à voir.

Bon voilà pour ce soir.
Repost 0
Published by xavier2649 - dans Paysages
commenter cet article
24 février 2009 2 24 /02 /février /2009 20:30

Brest-base-ss-marine.jpg


Voilà,

C'est le début de ce blog. Je vais parler de ce qui me plaît à travers la peinture et la photo. Là c'est la première rubrique, la plus passe partout :
Les paysages.

Pour celui de ce soir, il s'agit d'une gouache d'environs 50x30cm réalisée à l'Arsenal à Brest durant l'hiver 2008. Ce dont je me souviens le plus c'est le froid qu'il faisait pendant l'heure de travail. la main droite était figée sur le manche du pinceau.
Repost 0
Published by xavier2649 - dans Paysages
commenter cet article